Les ordures marchent maintenant à l’électricité

Tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire ont découvert récemment une nouvelle taxe sur leur facture d’électricité de CIE (Compagnie Ivoirienne d’Electricité): la taxe rémunératoire enlèvement d’ordures ménagères.
La CIE devrait reverser cette taxe à l’Etat qui la reverserait aux communes ou à l’ANASUR (Agence Nationale de la Salubrité Urbaine), mais comme pour la redevance RTI (Radio Télévision Ivoirienne) sur nos factures d’électricité, cela n’est jamais reversé automatiquement.
Les habitants de communes huppées comme Cocody paieront beaucoup plus cher (eux, ont des abonnements normaux à la fourniture d’électricité) que ceux des communes populaires comme Yopougon ou Abobo ou Port-Bouët (beaucoup parmi eux sont frauduleusement connectés par branchement anarchique sur le réseau d’électricité)!
Pourtant l’Etat Ivoirien avait rédigé un nouveau code de l’environnement basé sur le principe du « pollueur payeur ».
C’est le monde à l’envers en Côte d’Ivoire si ce sont ceux qui polluent le moins qui payent le plus!
Une méthode musclée, comme la délivrance d’amendes à ceux qui jetent des ordures n’importe où, aurait été plus efficace et surtout plus juste (comme ce qu’à fait Fofié Kouassi quand il était COM-zone de Korhogo)

4 thoughts on “Les ordures marchent maintenant à l’électricité

  1. après le péage sur l’autoroute du Nord, maintenant c’est une nouvelle taxe pour les ordures!
    ce gouvernement se fout de nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>