Les enfants ne sont pas des moutons de sacrifice

En Côte d’Ivoire, depuis quelques semaines, le phénomène d’enlèvement et de mutilation des enfants a pris de l’ampleur.
25 cadavres d’enfants ont déjà été retrouvés dont 5 avaient été mutilés avec certains organes manquants.
On pense que ces assassins s’en servent pour des rituels mystiques pour obtenir de l’argent ou du pouvoir.
Les instigateurs seraient les brouteurs (le surnom des arnaqueurs Ivoiriens sur internet) surtout et les hommes politiques aussi qui sont prêts à tout pour se faire de l’argent ou accéder à de hauts postes politiques.
Malgré les mesures du gouvernement comme le dispositif sécuritaire avec 1500 agents des forces de défense et de sécurité, la psychose monte toujours à cause de rumeurs lancées par des personnes ignorantes et parfois même mal intentionnées.
Alors méfions-nous des rumeurs, soyons vigilants et surveillons deux fois plus nos enfants, petits frères et petites soeurs.

4 thoughts on “Les enfants ne sont pas des moutons de sacrifice

  1. Ces enlèvements et ces sacrifices c’était pour gagner la CAN 2015,j’en suis sûr.
    et ce qui est étonnant c’est qu’on est content d’avoir cette coupe couverte du sang de petits Ivoiriens sacrifiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>