Fuite du cacao ivoirien vers le Ghana

L’économie ivoirienne est encore victime de ses contrebandiers qui transportent les matières premières d’exportation de la Côte d’Ivoire vers les pays limitrophes.
Encore récemment, la brigade spéciale des douanes ivoiriennes a intercepté, dans la zone d’Abengourou, 3 camions chargés de cacao en partance pour le Ghana.
La contrebande est sanctionnée par les articles 289 et 290 du code des douanes et conformément à la législation, les fautifs risquent une peine d’emprisonnement de 2 à 10 ans.
Rappelons que ce produit d’exportation doit en principe sortir par les ports autonomes d’Abidjan et de San Pédro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>