Report du vote d’une nouvelle loi sur la presse en Côte d’Ivoire

Le vote d’une nouvelle loi sur la presse prévu mercredi à l’Assemblée nationale ivoirienne a été reporté.
Et Guillaume Gbato, secrétaire général du Syndicat National des Professionnels de la Presse de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI) s’en félicite et l’interprète comme un geste de bonne foi du gouvernement ivoirien.
La nouvelle loi est d’ailleurs l’objet des critiques des organisations professionnelles et de l’opposition ivoirienne.
Surtout que le texte adopté en commission le 8 mai prévoit de punir « d’emprisonnement de 1 à 5 ans (…) quiconque par voie de presse incite à la xénophobie, à la rébellion ou porte atteinte à l’intégrité du territoire national » et que la presse ivoirienne, c’est bien connu, est politiquement très partisane et très virulente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>